Qu’est ce qu’un jeûne de détoxination ?

C’est un temps où le corps est mis en repos en suspendant partiellement les prises alimentaires, et donc la digestion (qui consomme entre 20 et 40% de notre énergie !). Le corps va alors utiliser ce qui ne lui est pas nécessaire pour fonctionner (perte de poids), et drainer les toxines : les émonctoires, foie, reins, poumons, intestins, peau, se nettoient.

Ce jeûne facilite l’arrêt de certaines dépendances et harmonise les humeurs.

Le jeûne peut donner accès à des états de conscience plus  »clairvoyants », et peut ouvrir à une dimension spirituelle.

 

Gestalt et Jeûne

Le Jeûne amène disponibilité, ouverture, écoute de soi, confiance en soi, dépassement de soi… car ce n’est pas rien de « briser le tabou » de notre alimentation moderne…

Sur ce « terreau  fertile », les processus activés par la  Gestalt se déploient alors avec une étonnante rapidité et intensité : sensibilité consciente, dévoilement, authenticité, pacification de « conflits », libération de « tensions »…

Après les sensations d’être à « fleur de peau »  viennent apaisement, légèreté,  partage…

 

Les activités pendant le jeûne

 - observations des manifestations corporelles (poids, pouls, langue, peau, excrétions, sommeil…) et des humeurs ; tenue d’un « carnet de bord » 

- promenades ; exercices de respiration 

- créativité (terre, dessin,  coloriages, peinture aborigène…) 

- la Danse des Mains (mouvement, danse, toucher, présence)

- respiration continue

- tambours circulaires (vibrations, soin énergétique, être ensemble…) 

- massages, automassages ; assouplissements, étirements 

- repos, sieste, relaxation, contemplation, méditation 

- groupes de Gestalt-thérapie

- discussions et réflexions sur l’alimentation (du général au particulier)

- surprises …

 

Préparation, déroulement, et sortie de jeûne

Chez vous: après avoir réfléchi  et choisi en conscience de faire ce jeûne,  vous suspendrez  progressivement la prise de protéines animales puis des graisses, des sucres et  des céréales pendant les 3 jours précédant le jeûne.

Sur le lieu du stage : jus de légumes et de fruits, bouillons, de l’eau et des tisanes. Une journée de jeûne à l’eau sera possible pour celles et ceux qui le désirent. Enfin, retour progressif à la nourriture « solide » le dernier jour, avec la visite du marché local ! Nous nous ajusterons en fonction de chacun et du moment. Possibilité de monodiète.

Chez vous : vous continuerez à vous alimenter avec bienveillance et sans trop d’excès, encore quelques jours, en respectant une reprise dissociée, comme pour la préparation.

 

Conditions

Ce stage s’adresse à toutes celles et ceux qui veulent faire un jeûne, mais que cela peut effrayer, et à celles et ceux qui s’intéressent à la prévention, le maintien, ou le retour à leur santé.

La progression par paliers, l’accompagnement thérapeutique et les activités rendent cette expérience accessible au plus grand nombre. Seul un petit nombre de pathologies empêchent de jeûner (amaigrissement extrême, anorexie, hyperthyroïdie décompensée, artériosclérose cérébrale avancée, insuffisance hépatique ou rénale avancée, grossesse ou allaitement, ulcère de l’estomac ou du duodénum, affections coronaires avancées, décollement de la rétine, psychose, diabète de type 1, maladies tumorales et sclérose en plaques).

  

Weekend Jus

Une autre façon de jeûner, et de s’initier au jeûne : du samedi matin au dimanche après midi, 3 grands verres  de jus quotidiens nous apportent une abondance de vitamines, de minéraux, et d’enzymes ! 

Les nutriments présents dans les jus sont directement assimilés par notre organisme, sans aucun effort de digestion (car le jus filtré ne contient pas de fibres). 

Je crois que pendant cette cure de jus, le corps reçoit plus de nutriments (vitamines, oligo-éléments, minéraux) et d’enzymes (essentiels à toute fonction, ils ne sont vivants que dans les aliments crus) que lorsque  nous prenons trois repas avec des produits raffinés, cuits … 

De plus, ils favorisent le « nettoyage » des émonctoires, améliorent les processus d’élimination, de détoxination, de désacidification, et régénèrent nos organes. 

C’est nourri(e)s de cette alimentation vivante à bases de jus frais extraits de légumes, de fruits, et de graines germées … que nous pouvons aborder les thèmes proposés lors de ces deux jours :

 

Jus et corps : mouvement, danse, respiration, massage, voix, son, promenade… 

Jus et créativité : travail autour de la terre, peinture aborigène, dessin, coloriage, mandala, danse, tambour, promenade … 

Jus et Gestalt : Gestalt thérapie de groupe, créativité, promenade… 

Jus et respiration : respiration continue (hyper-ventilation provoquant des « nettoyages » corporels, des « libérations » émotionnelles), Gestalt thérapie de groupe, créativité, promenade…

  

Les activités de chaque  thème peuvent naturellement s’entremêler avec les expérimentations en cours, à la demande des participant(e)s, ou en fonction de la situation. 

Pendant ces « cures », les discussions concernant l’alimentation, la nutrition, sont toujours abordées avec curiosité et bienveillance… 

Empli(e)s de la vitalité des jus, de l’énergie économisée par l’absence de digestion (de 30 à 50% !) et par un système d’élimination stimulé, nous rentrons dans les processus créatifs et thérapeutiques avec encore plus d’élan et d’intensité !